Ôte toi de mon herbe Marine!

9 décembre 2015

Non classé

 

La question des réfugiés est devenue, depuis plusieurs années, d’une intense actualité en Europe à travers les flux de population qui se déplacent pour échapper aux guerres ou à la misère.

Plus de 2600 personnes sont mortes noyées en méditerranée depuis le début de l’année dont le tout jeune Ayan sur une plage de Bodrum.

 C’était hier.

C’est aujourd’hui si loin !

Qui s’en souvient ?

 Des milliers de personnes, hommes, femmes et enfants sont en route et fuient la guerre.

Celle-ci, comme hier, tue,

Celle-ci, comme hier, déchire les corps,

Celle-ci, comme hier, multiplie les blessures et souffrances,

Celle-ci, comme hier, déplace les peuples.

 Qui pourrait le nier ?

 Quatre millions de syriens ont quitté leur pays, leur terre, leur famille et leurs racines. Non par plaisir mais par obligation.

 Pour fuir la guerre,

Pour fuir les bombes et les meurtres,

Pour fuir la violence de tous les jours.

Celle que nous voyons nous, à la télévision et qui, au mieux, nous émeut.

 Alors oui, nous voyons arriver en Europe, en France, dans notre région  de nombreuses personnes qui essayent de  survivre !

 Qui décemment osera leur en faire reproches ?

 Ce ne sont pas, pour l’essentiel d’entre-eux, des migrants « économiques » mais des réfugiés comme les français eux-mêmes pendant les grandes guerres mondiales ont trouvé des terres d’accueil et d’hospitalité.

 Qui peut oser sciemment oublier cette Histoire ?

  Ces marques de solidarités, nombreuses, envers les réfugiés se multiplient aujourd’hui.

 Etudiants, lycéens, bénévoles, associations viennent grossir jour après jour, à Calais et à Grande-Synthe comme dans les autres camps de notre région, les rangs des citoyens qui leur viennent en aide, faisant ainsi concrètement vivre le symbole de notre République: « Liberté, Egalité, Fraternité ».

 C’est pour moi, une véritable fierté en tant que Nordiste.

 Rappelons, à celle qui prône la haine envers ces réfugiés, que la France est la patrie des Droits de l’Homme.

 Rappelons à celle qui prétend demain diriger notre région l’histoire et les valeurs qui sont les nôtres, loin, très loin du mépris et de l’indifférence.

 Celles de Madame Le Pen sont infamantes et indignes.

 Infamantes, car Madame le Pen cherche à éveiller les pires instincts dans chacun d’entre nous.

 Indignes, car Madame le Pen  instrumentalise à des fins politiques et idéologiques le vote des français.

 Madame le Pen nous fait honte. Elle fait honte à la France !  Elle fait honte à notre région !

 Pendant ce temps, les élus locaux sont en première ligne aux côtés de leurs concitoyens.

 Ni moi, ni toutes ces personnes ne sommes résignées.

 Ou êtes-vous pendant  tout ce temps ? Que faites-vous pendant tout ce temps ?

 Je refuse d’entendre davantage vos leçons d’hygiénisme ou de préférence nationale qui fleurent mauvais, très mauvais madame Le Pen.

 Les élus, les vrais élus tiennent debout, loin des vitupérations de l’extrême droite.

 Nous continuerons à faire face aux défis et aux urgences, n’oubliant pas, au-delà des élections, le poids de la responsabilité devant tous nos concitoyens.

 Moins pour un vote.

 Moins pour gagner une élection mais pour pouvoir, Madame Le Pen,  nous regarder dans une glace sans que l’image ne se flétrisse.

 Nous irons voter Dimanche contre Vous, contre vos idées.

 Nous irons voter pour le candidat Républicain, le seul démocrate.

FFS TIZI-OUZOU |
LES REVOLUTIONS ARABES ET L... |
badjheca-info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | khiachimonblog
| histoire
| Lesenegalais