Presse

Voix du Nord

Depuis cinq ans, un collectif informel, animé par Olivier Caremelle, adjoint à l’enseignement à Lomme, et Alexandra Lechner, conseillère générale et présidente de la commission éducation, menait un travail sur les questions de l’éducation et des rythmes scolaires. Vendredi dernier, une nouvelle étape a été franchie avec la création de l’association CEDRE (Collectif des élus démocrates républicains à l’Éducation).

Le but de cette nouvelle association est de promouvoir le service public de l’Éducation nationale en accompagnant localement les réformes actuellement mises en place. Elle se fixe comme missions une veille éducative pour diffuser les expériences et un effort de formation des élus et des militants. Pour les cofondateurs, « l’objectif est aussi de réaffirmer la place essentielle du service public d’éducation dans la société, au profit direct des élèves et de leur famille, et de mobiliser les élus locaux et les militants qui partagent les mêmes valeurs et principes fondant l’école de la République à travers la gratuité, la laïcité et l’obligation scolaire menant à l’émancipation ».

Le CEDRE est ouvert à tous les élus progressistes (politiques, syndicalistes et associatifs) ainsi qu’aux collectivités locales et territoriales et à divers partenaires engagés comme la Ligue régionale de l’enseignement, les associations d’éducation populaire, etc. Pour l’instant, l’association rayonne sur toute la région Nord–Pas-de-Calais et l’Aisne, mais ses animateurs ne s’interdisent pas une extension au niveau national.

Heureux d’accueillir cette nouvelle association lommoise, le maire, Roger Vicot a rappelé le travail mené dans sa ville depuis trois ans sur la réforme des rythmes scolaires qui a été mise en place l’an dernier. « Notre démarche a alimenté la réflexion du ministère, et le CEDRE est chez lui, à Lomme », a-t-il commenté.

Le député, Yves Durand, a affirmé : « Nous sommes actuellement dans une période cruciale pour l’école, avec la loi sur la refondation de l’école, et la loi sur l’enseignement supérieur et la recherche. C’est la réaffirmation des valeurs de l’école de la République et de la laïcité. » Il a également dénoncé « la campagne cynique de la droite sur la réforme des rythmes scolaires ». Il a enfin rappelé que la mission d’information de l’Assemblée nationale sur le sujet avait conclu, à l’unanimité, à la nécessité de cette réforme.

Pour le CEDRE, la prochaine étape sera une réunion qui aura lieu le 21 octobre à l’hôtel de ville de Roubaix pour l’installation du conseil d’administration et du bureau, et la mise en place d’un comité de suivi.

FFS TIZI-OUZOU |
LES REVOLUTIONS ARABES ET L... |
badjheca-info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | khiachimonblog
| histoire
| Lesenegalais